Tenter de prédire le marché est une perte de temps

If you’ve spent 14 minutes a year in economics you’ve wasted 12 minutes and I really believe that […] I need to be fair, I talk about economics in a broad skill. Predicting the downturn for next year the upturn […] Economics to me is when you talk about scrap prices. When I own auto stocks I want to now what’s happening with used car prices […] these are facts.
– Peter Lynch

FR: Si vous avez passé 14 minutes par an à étudier l’économie, vous en avez perdu 12 et je crois vraiment cela […] Je dois être juste, je parle des sciences économiques au sens large. Prédire le creux et la reprise l’année suivante […] Pour moi, l’économie, c’est quand on parle du prix de la ferraille. Quand je possède des actions qui vendent des voitures je veux savoir ce qui se passe avec les prix des voitures d’occasion […] ceux-ci sont des faits.

J’aime beaucoup ce paragraghe de Peter Lynch tiré d’une vidéo Youtube que j’avais partagé il y a un moment. La revoici si jamais (passage de la citation vers 15:40). Je me sens particulièrement interpellé par la citation parce que j’ai des études en sciences économiques. La citation commence durement envers la discipline, mais il spécifie rapidement son état d’esprit et on ne peut que lui donner raison.

Les économistes n’ont pas de supers pouvoirs. Ils ne sont pas meilleurs que les autres à prédire l’avenir. Souvent, les projections sont simplement une extrapolation des événements à court terme vers le futur. Je pense que les estimations sont quelque chose de rassurants. Parfois, complètement inutile au niveau de l’information qu’elles apportent, mais utile au niveau psychologique. Une projection sur 1 an est chaotique. Une prévision sur 5 ans est une blague. Pour votre information, depuis 1945, une récession arrive en moyenne au 6 ans. On ne connait pas la date exacte de la prochaine, mais ça donne une idée.

Les estimations ne sont pas totalement inutiles, mais il faut comprendre leurs limitations. Les estimations sont généralement bonnes lorsque rien n’a changé par rapport à l’année précédente. Dans ces cas-là, elles seront près de la réalité. Le problème, c’est qu’on ne sait pas si l’environnement sera le même dans 1 an.

En bref, tenter de prédire le marché est une perte de temps. L’économie est imprévisible, le marché est imprévisible et prédire le creux du marché est impossible. À court terme, le prix peut aller dans n’importe quelle direction. J’ai déjà entendu que le marché était comme prédire la direction d’une personne saoule. On se doute que la personne veut retourner chez elle, mais littéralement n’importe quoi peut arriver avant la destination finale. Elle peut s’écrouler, elle peut prendre un chemin pas du tout optimal, elle peut retourner sur ses pas parce qu’elle est perdu… mais on se doute qu’elle va retourner chez elle à un moment ou un autre.

Quelle marge le marché se donnera pour considérer le post COVID? Personne le sait. On a certainement connu un des rebonds le plus rapide de l’histoire… qui avait fait cette prédiction? Probablement 0.001% des gens. La seule chose que je sais c’est qu’à moyen et long terme le marché et l’économie ont tendance à croître, mais tout ce qui se passe dans le court terme est un brouillard épais. C’est pour cette raison que lors de mon premier article que j’ai fait en pleine crise (21 mars), je recommandais de faire du dollar cost averaging (DCA). Cette stratégie a probablement battu la majorité des investisseurs parce qu’à chaque nouveau sommet, les gens étaient apeurés que le marché tombe. J’entendais beaucoup entre le mois de mars et mai que le marché allait redescendre. Ce n’est pas arrivé. Cela aurait pu arriver, simplement pas cette fois. Avec le DCA, on ne tente pas de prédire le marché, car on entre petit peu par petit peu.

Est-ce que l’économie accélère? Est-ce qu’elle décélère? Est-ce qu’il y a des hausses ou baisses de taux d’intérêt? Comment la confiance des consommateurs et le marché de l’emploi évoluent-ils à court terme? Quel est le prix des commodités par rapport à des points de référence? Quel est l’environnement compétitif d’une industrie? Ces informations sont des faits et non pas une prédiction et donc beaucoup plus fiables lorsque que l’on veut les utiliser.

C’est similaire pour les rapports d’analyste. Je trouve ridicule d’avoir un prix cible. La réalité c’est qu’il est probable que le titre s’échange entre x et y l’année prochaine si on considère que la situation ne change pas. Les prix d’analyste sont souvent en retard sur le marché. Avant une crise, ils ont des prix cibles trop élevés et pendant la crise/reprise des prix trop faibles. Quand un titre s’envole, le prix cible se voit réajusté à la hausse sans trop d’explication. Est-ce que les rapports d’analyste peuvent avoir des informations intéressantes? Oui, bien sûr. C’est davantage la démarche qui est importante. On peut très bien reprendre l’information d’un analyste qui était pessimiste sur le titre, y faire quelques ajustements, et arriver avec un résultat qui pousse à l’achat du titre.

Je m’intéresse moins à l’économie qu’autrefois pour ces raisons. Je suis les nouvelles économiques pour avoir une idée où est-ce qu’on se situe dans le cycle, mais même là ce n’est pas toujours évident de le savoir. Personne ne sait ce qu’il va se passer dans 1 an. J’aime mieux concentrer mes efforts à repérer des titres intéressants. Les titres fluctuent et parfois pendant des moments, les titres s’échangent à des prix beaucoup trop haut ou beaucoup trop faible pour ce qui serait raisonnable d’évaluer. On peut penser que c’est l’équivalent de prédire l’économie. Je trouve cela bien différent. Il y a une part de hasard, mais si on a des hypothèses raisonnables, on aura certainement bien plus que 50% de chance de réussir notre coup comme c’est le cas avec le market timing.

Le journal d’un investisseur
Blog d’investissement
Facebook


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑