Être riche, ça veut dire quoi?

Je ne pense pas que la société ait une bonne définition de la richesse. Dans la tête des gens, être riche c’est avoir le gros salaire, la grosse maison, la Mercedez et faire 3 voyages par année avec ses 4 enfants. Je suis vraiment en désaccord avec cette image d’une personne riche. En même temps, c’est la définition qu’on donne dans le dictionnaire. Si on prend le Larousse, celui-ci nous dit ceci: « Qui a de la fortune, des biens importants« . Les gens mettent beaucoup d’accent sur la deuxième portion.

Est-ce qu’avoir beaucoup de choses est le facteur déterminant? Je ne pense pas. Un critère pour déterminer si la personne est riche est si elle a une grande valeur nette (net worth). Avoir plein de bebelles, c’est agréable, mais ça peut diminuer une valeur nette assez vite. Une erreur que les gens font c’est qu’ils confondent le salaire et la valeur nette. Le salaire est le montant qu’on reçoit chaque semaine et la valeur nette ce qu’on a accumulé. la valeur nette est inversement proportionnelle au rythme de vie. Quelqu’un peut avoir un salaire élevé, mais avoir une valeur nette faible. Si un individu gagne 100K$, mais dépense 100K$ par année, sa valeur nette ne croît pas. Similairement, une valeur nette élevée peut disparaître rapidement si le train de vie est effréné.

Si on prend en considération ces deux critères, la valeur nette et le rythme de vie, la définition de la richesse pourrait être le nombre de temps qu’on peut passer sans avoir besoin de travailler. Cette définition est celle très souvent utilisée par les gens de la communauté FIRE (Financial Independance Retire Early). Ces personnes veulent dégager une grande valeur nette pour avoir la liberté de faire ce qu’ils désirent (Financial Independance (FI)) ou pour arrêter de travailler à un âge non-conventionnel comme 40 ans (Retire Early (RE)). Quelqu’un qui a 1.5M$ de valeur nette, mais qui dépense 100K$ par année ne pourrait pas arrêter de travailler à un jeune âge. À l’inverse, quelqu’un qui dépense 20K$ par année, mais qui a une valeur nette de 1M$ pourrait arrêter de travailler très facilement à n’importe quel âge. Je suis partiellement en accord avec cette définition.

Je suis d’accord sur le point que la richesse c’est avoir la flexibilité de faire ce qui nous plaît. Si on veut la grosse voiture, on peut. Si on veut arrêter de travailler, on peut. Si on veut faire un voyage, on peut. Avec cette définition, plusieurs personnes pourraient se sentir pauvre toute leur vie malgré une valeur nette élevée, car leurs projets dépassent le raisonnable. Quelqu’un qui veut la flexibilité de s’acheter un avion privé se sentira pauvre toute sa vie. À l’inverse, la personne qui est peu matérialiste et qui désire aller au restaurant quand ça lui tente se sentira riche facilement.

Selon moi, être riche est davantage un état d’âme, car il n’y a pas de ligne qui définit clairement la richesse. Si vous allez dans des pays moins fortunés, vous allez trouver des gens qui se sentiront extrêmement riche alors que leur standard de vie est bien plus faible que celui du nord américain typique. Ils sont riches… par rapport à leurs voisins. Quelqu’un qui se sent riche au Canada pourrait se sentir très pauvre en Suisse, au Luxembourg ou au Qatar, des endroits où le niveau de vie est très élevé. Similairement, si un individu génère 150K$ par année et ses amis 30K$, il se sentira probablement très riche alors que si ses amis feraient 200K$ par année, il se sentira légèrement en-dessous. Vu de l’extérieur, la personne qui a un revenu de 150K$ semble pourtant très riche.

Cars, Sad Comics, and Bike: LOOK AT THAT
 NEW CAR
 I WISH I HAD
 A BIKE
 IF ONLY I COULD
 AFFORD A CAR
 SUTION
 HE CAN GO
 WHEREVER
 HE WANTS
Be grateful for what you have
L’humain est un éternel insatisfait

L’ironie c’est que les « vrais » riches se comportent comme des gens « pauvres ». On voit dans certaines situations des gens avec un salaire moyen qui s’achètent énormément de choses et mettent en péril leur situation financière peut-être dans l’objectif de montrer aux autres qu’ils ont de l’argent « eux aussi ». Je sais pas pour vous, mais de mon côté, je sais compter. Une personne relativement jeune avec une grosse maison et une grosse voiture montre plus souvent une situation financière fragile qu’une personne « riche » par exemple.

On a tous entendu « j’aimerais être millionnaire pour m’acheter X, Y ou Z ». C’est bien pour cette raison que je considère que les gens ont une vision erronée de la richesse. Une personne qui est millionnaire a fait complètement l’inverse de ce qu’on s’attend d’un millionnaire. Il a épargné, il a investi et il a patienté longtemps. Les gens préfèrent rêver de devenir millionnaire en achetant des loteries que de penser qu’ils peuvent réellement atteindre ce stade au courant de leur vie. Avec un rendement historique du marché boursier américain de 10%, il aurait fallu qu’un individu épargne environ 6K$ par année pendant 30 ans pour devenir millionnaire. Quelqu’un qui aurait commencé à 25 ans à économiser serait devenu millionnaire à 55 ans avec aucune connaissance technique en finance (bonjour les FNB). Plutôt que de demander « chéri(e), il est à combien le 6/49 », il faudrait peut-être commencer à se dire « chéri(e), est-ce qu’on a investi 6K$ cette année? » 😉

Le journal d’un investisseur
Blog d’investissement
Facebook

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑