The Dhandho Investor: The Low Risk – Value Method to High Returns par Mohnish Pabrai

Après avoir pris 1 semaine de pause du blogue en publiant un podcast (lien disponible dans l'article pour les intéressés), je repars sur un article sur un livre que j'ai lu cet été sur le value investing de Monish Pabrai. Ce n'était pas un livre que j'avais dans ma liste, mais le hasard a bien fait les choses. Il a surtout piqué ma curiosité...assez pour terminer le livre en une seule séance!

L’éternel combat entre les investisseurs discrétionnaires et quantitatifs

Avec le développement de la technologie, le débat entre les investisseurs discrétionnaires, des gestionnaires qui prennent des décisions par eux-mêmes pour investir, versus les investisseurs quantitatifs, ceux qui transigent que par des modèles mathématiques, s'intensifie. Quelle est la meilleur méthode? Est-ce que les gestionnaires de portefeuille humain vont tous se faire remplacer par des machines?

Les facteurs, tout comme n’importe quelle stratégie, ne sont pas à l’abri d’une sous-performance

Dans le domaine de la gestion d'actifs, tout le monde connait la fameuse règle de 3 ans. Si tu sous-performes sur 3 ans, il y a des chances que tu perdes des mandats. Mon questionnement est toujours le suivant: comment est-ce qu'une stratégie peut ne pas sous-performer sur 3 ans à un moment dans son parcours? J'utilise un document de MSCI qui retrace les facteurs connus sur 40 ans pour montrer comment des stratégies solides peuvent sous-performer pendant beaucoup plus longtemps que 3 ans.... et tout de même bien faire au final.

Pour améliorer son rendement, est-ce que les obligations à haut rendement (high yield) sont une bonne alternative?

Il peut être tentant de vouloir garder une allocation d'actifs identique, par exemple 60% actions et 40% obligations, mais vouloir davantage de rendement avec son portefeuille Les obligations sont une façon d'atteindre cet objectif en substituant des obligations de bonne qualité pour des obligations à haut rendement (high yield). Est-ce une façon efficace pour augmenter son rendement? C'est ce que je tente de savoir en effectuant le test de cette stratégie entre avril 2010 et févier 2022.

Imiter les milliardaires pour obtenir leur succès? Ce n’est pas aussi simple

Tenter de copier les milliardaires et les entrepreneurs à grand succès est un réflexe naturel, car s'ils ont réussi, en appliquant les mêmes méthodes, on se dit qu'on pourra nous aussi s'enrichir comme eux. Pourtant, sans être les pires, ils ne sont probablement pas de bons modèles. Pour en être où ils en sont, la chance a certainement jouer un rôle démesuré dans leur succès.

Le sous-investissement et le faible taux d’épargne au Canada

Les Canadiens épargnent peu, c'est un fait. Je pense que le domaine financier a son rôle a jouer dans tout ça. Je ne parle pas ici de motiver les gens à épargner davantage. Je parle de produits qui peuvent réellement enrichir les clients sur le long terme. Les conseillers vont dire que l'article est utopique...et il l'est un peu. Malgré tout, il est difficile de regarder froidement ce que l'investisseur moyen touche comme rendement et se dire que c'est normal.

Votre maison est l’actif le plus important de votre vie

Avec les prix de l'immobilier qui sont à un sommet, je trouvais que c'était un bon moment de parler de maison (principale), un sujet que je n'ai jamais abordé. Louer ou acheter? Ce n'est pas le sujet ici. Je m'attaque plutôt aux bons et mauvais coup d'être propriétaire et comment cet actif sera très probablement le plus important de votre vie.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑