Les types de conseiller financier

Je me suis rendu compte que les gens mettaient tous les conseillers dans le même panier. Je comprends ça. C’est excessivement compliqué de s’y retrouver. En réalité, il a aucun titre professionnel « officiel » qui fait référence au terme de « conseiller financier ». C’est plutôt un terme générique utilisé pour désigner quelqu’un qui donne des conseils en lien avec les finances des particuliers. C’est pour cette raison que j’ai décidé de catégoriser les types conseillers financiers.

Les différents niveaux ont été déterminés avec les informations fournis par l’autorité des marchés financier (AMF), les entités affiliés comme l’institut québécois de la planification financière (IQPF) ou la chambre de la sécurité financière (CSF). Une autre partie « terrain » a été faite en fouillant les offres d’emploi sur LinkedIn/Indeed pour voir le nom des titres pour une description de tâches donnée. Pour être certain de savoir à qui on a affaire, vous êtes mieux de demander sous quel titre le conseiller est enregistré à l’AMF. J’ai classé les conseillers en 2 catégories en lien avec la formation qu’ils ont reçu. Un conseiller peut clairement être meilleur même s’il a une éducation moins élevée, mais règle générale on veut un conseiller qui a plus de formation.

NIVEAU 1
Les conseillers de cette catégorie sont ceux dont le public va faire affaire le plus souvent. Il faut savoir que les titres donnés varient énormément, mais les inscriptions à l’AMF sont toujours les mêmes.

Titres selon l’AMF (ou entité affiliée): titres fréquemment attribués par les institutions financières

Représentant en épargne collective: Conseiller en finances personnelles / Conseiller en services bancaires / Conseiller en services financiers / Représentant de courtier en épargne collective / Représentant en fonds communs de placement / Conseiller en gestion de patrimoine
Représentant de courtier pour le courtier en placement: Représentant en placement / Conseiller en placement
-Représentant en assurance de personnes: Représentant en assurance de personnes / Conseiller en assurance de personnes / Conseiller en sécurité financière

Formation minimale
Représentant en épargne collective : 1 des 3 examens suivant: examen sur les valeurs mobilières (par le CSI), examen sur les fonds d’investissement canadien (par le CSI) ou examen sur les fonds d’investissement canadiens (par l’IFSE),
Représentant de courtier pour le courtier en placement: avoir passé le niveau 1 du CFA (par le CFA Institute) OU le Cours sur le commerce des valeurs mobilières au Canada en plus du Cours relatif au Manuel sur les normes de conduite et une formation de 30 à 90 jours chez un courtier membre.
représentant en assurance de personnes: DEC minimalement et 4 examens de l’AMF touchant la déontologie, l’assurance vie, maladies graves et les fonds distincts.

Offre de services
Le représentant en épargne collective peut vendre/acheter des fonds mutuels pour ses clients.
Le représentant de courtier peut vendre/acheter tous les types de titres à l’exception des produits dérivés (la plupart du temps).
Le conseiller en sécurité financière peut vendre des produits d’assurance. Il arrive très fréquemment qu’un conseiller en sécurité financière soit aussi enregistré comme représentant en épargne collective. De cette façon, il peut offrir des fonds communs de placement et des produits d’assurance.

NIVEAU 2
Planificateur financier, gestionnaire de portefeuille et fiscaliste
Qualifications générales: un certificat universitaire minimalement

Le planificateur financiers (Pl.Fin): « Le planificateur est autorisé à évaluer la situation financière de son client. Il est habilité à proposer une planification financière suivant les constats de son analyse et les besoins et objectifs exprimés par son client. » – AMF. Si l’individu n’est pas enregistré ailleurs, il ne peut pas vendre de produits. Dans la réalité, bien souvent ces personnes sont aussi des représentants en épargne collective et/ou représentant en assurance de personnes. Il s’agit d’un médecin généraliste avec beaucoup d’outils disponibles s’il est enregistré avec les 2 titres précédents. La personne doit passer l’examen de l’IQPF et avoir un cheminement universitaire relié à la planification financière accepté par l’IQPF.

Le représentant-conseil pour le gestionnaire de portefeuille (CIM ou CFA), ou simplement gestionnaire de portefeuille, peut transiger tous les types de titres. Il peut aussi transiger sans vous consulter si vous lui en donner l’autorisation. On appelle cela de la gestion discrétionnaire. Si le gestionnaire ne peut pas transiger sans une autorisation du client, il s’agit de la gestion restreinte (exercice restreinte). Il est spécialisé sur tout ce qui touche l’investissement. Le gestionnaire doit passer les examens du titre de CIM (gestionnaire de placements agréé) ou passer les 3 examens du CFA Institute. Le titre de CFA est reconnu internationalement et est souvent vu comme le titre du domaine financier le plus difficile à obtenir.

Le fiscaliste (M. Fisc.) a fait une maîtrise en fiscalité. S’il travaille avec des individus, il est bien souvent planificateur financier. Il peut être aussi inscrit comme représentant en épargne collective ou comme représentant d’assurance de personnes. Il s’agit d’un spécialiste de la planification de situations complexes.

CONCLUSION

Plus vous avez une situation complexe ou beaucoup d’actifs, plus vous travaillerez avec des conseillers de niveau 2. Même si cela sonne péjoratif de dire niveau 1 et niveau 2, ce n’est pas l’intention. On n’est pas moins bon parce qu’on est un conseiller de niveau 1. Par contre, il faut concéder que les conseillers de niveau 1 ont souvent moins d’outils que les conseillers de niveau 2, car ces derniers sont plus spécialisés. Quand les gens commencent à épargner, ils vont bien souvent discuter avec des professionnels de niveau 1 et c’est bien correct. Similairement, l’infirmier peut faire beaucoup de choses et on n’a pas besoin de voir un médecin à chaque fois qu’on va à l’hôpital. Il n’est pas rare que des gens avec des champs de compétences divers se mettent en équipe. Par exemple, on peut avoir une équipe avec un planificateur, un gestionnaire de portefeuille et un fiscaliste tout en ayant plusieurs conseillers de niveau 1 dans l’équipe. La scolarité n’est qu’un élément lorsqu’on doit choisir son conseiller. Son expérience, son style, son équipe et votre chimie viennent aussi jouer dans la balance.



Le journal d’un investisseur
Facebook

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑