La dette du point de vue de l’entreprise

Je vais vous raconter une histoire qui s’est passée durant mon parcours au Cégep. J’avais un cours de finance personnel. Durant un cours, la professeure a demandé: « en levant la main, qui pense que la dette est quelque chose de mauvais? » 90 à 95% de la classe a levé la main, mais pas moi. On a fait un tour de classe pour s’avoir l’avis des gens. La majorité des gens qui avait levé la main disait qu’ils c’étaient tous fait avoir par les compagnies de carte de crédit et qu’ils avaient dû payer des gros montants d’intérêt. Arrivé à mon tour, on m’a demandé pourquoi je n’avais pas levé la main. J’ai répondu : « j’utilise ma carte de crédit, je fais des points et elle m’a rien coûté. Je ne vois rien de négatif là-dedans. Si la dette est si terrible, pourquoi les gens empruntent? Pourquoi les gens achètent une maison en contractant une hypothèque? Sans la dette ils n’auraient jamais pu se permettre de l’acheter. »

Certains individus ont de la difficulté à se contrôler face au crédit facile. Pour ces gens, le crédit peut effectivement être dangereux. Tout comme le gambling ou l’alcool peut être dangereux pour d’autres.

Avec le temps, l’idée que la dette est positive a été renforcie. La dette est un outil formidable si on pense à investir cet argent. Pour l’individu, on peut augmenter son rendement en augmentant son risque. Quand l’investissement est moins profitable il l’est encore moins. Par contre, quand il est profitable, le retour sur investissement est plus important.

Pour l’entreprise, il est moins intuitif de savoir l’impact. On entend parfois qu’il faut acheter des entreprises sans dette. Personnellement, je suis contre cette affirmation. Dire qu’il faut des entreprises sans dette, c’est similaire à la personne dans ma classe qui disait que le crédit est mal. Il faut simplement savoir l’utiliser.

Voici une petite illustration de deux entreprises identiques, mais dont l’une a de la dette. SansDette Inc. a des actifs (assets) de 150M$ et aucune dette alors que LeverageMaster Ltd. est financé par 75M$ de dette et 75M$ d’équité pour le même montant d’actifs de 150M$. Voici l’état des résultats (income statement) des deux entreprises:

L’état des résultats explique d’où provient le profit (net income) d’une entreprise

Sur le plan operationnel, les 2 entreprises sont identiques, ils ont le même EBIT/Assets. L’entreprise LeverageMaster Ltd. semble bien moins profitable quand on regarde son profit (NI) ou son return on assets (rendements sur les actifs). En réalité, les actionnaires de l’entreprise LeverageMaster Ltd. touchent un rendement plus élevé que l’entreprise sans dette, car le return on equity (rendement sur l’équité) est plus élevé.

Cette situation peut être davantage favorable si l’économie va mieux (plus de ventes)


ou pire si l’économie ralentie

En réalité, la question de la dette revient à se demander le type d’entreprise qu’on désire. Est-ce que l’on veut une entreprise plus profitable, mais qui varie davantage ou une entreprise plus stable, mais moins profitable?

L’IMPACT DU SECTEUR D’ACTIVITÉ
La volatilité de la profitabilité du secteur d’activité fait aussi une grosse différence. Une entreprise qui crée de l’hydro-électricité peut supporter beaucoup plus de dette qu’une entreprise de produits de luxe par exemple. En cas de récession, les gens vont continuer de consommer de l’électricité alors que ce n’est pas le cas pour les produits de luxe. Le principe mathématique derrière est que si l’EBIT/assets est plus élevé que le taux d’intérêt, c’est avantageux de s’endetter pour l’actionnaire. Si l’EBIT/Assets est égal au taux d’intérêt, le return on equity sera identique pour les deux entreprises.

Si le return on assets est systématiquement haut dessus du taux d’intérêt, les actionnaires perdent de l’argent à ne pas s’endetter. Un élément intéressant à ajouter est que plus le taux d’intérêt diminue, moins on paye d’intérêt et on augmente la probabilité d’avoir une situation rentable en s’endettant. La dette devient plus intéressante pour les entreprises parce qu’elle est coûte moins cher, mais elle devient en théorie moins risquée. Dire qu’il faut aucune dette, c’est mal comprendre comment la dette impacte le résultat d’une entreprise.

ATTENTION
Il faut faire attention parce que la dette augmente le risque de faillite. Une dette mal gérée va détruire de la valeur au lieu d’en créer similairement aux personnes qui ne peuvent s’empêcher d’emprunter pour acheter des biens non-essentiels. Il ne faut pas non plus croire que la dette est une solution miracle, elle ne rendra pas une mauvaise entreprise extraordinaire.

Pour les entreprises en difficulté, la quantité de dette peut venir rapidement déterminer la valeur de l’entreprise. Si la dette est trop élevée et que l’entreprise se dirige vers la faillite, les actionnaires perdront totalement leur investissement. Pour l’entreprise avec peu de dette, la vente des actifs permettra de retourner une certaine valeur aux actionnaires malgré la faillite.

Le journal d’un investisseur
Blog d’investissement
Facebook



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑