Résumé de Capitalism without Capital, The Rise of the Intangible Economy de Jonathan Haskel et Stian Westlake

Le succès en investissement est beaucoup plus dans l'évaluation de l'intangible que du tangible. Tout le monde peut ouvrir des magasins comme Costco ou Walt-Mart, mais le succès est très loin d'être assuré. On peut parler de chaîne d'approvisionnement, de marque de commerce ou de l'habitude de consommation des clients par exemple. Tous les éléments cités se retrouvent très rarement dans l'état financier d'une compagnie. Même quand ils s'y retrouvent, on peut se questionner si cela représente sa vraie valeur marchande en date d'aujourd'hui. La réponse est qu'on sous-estime la très grande majorité du temps la valeur de ces actifs. Je vous plonge dans l'univers des intangibles en parlant du livre Capitalism without Capital, The Rise of the Intangible Economy de Jonathan Haskel et Stian Westlake.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑